Recherche

Recommander netperles.info

Présentation

Syndication

  • Flux RSS des articles

Partagez avec vos amis

Bookmark and Share



LES PERLES ET LA SOIE

Omni soit qui mal y pense !

Restons sérieux. La question est donc pourquoi ce fameux fil de soie double, simple ou triple, plutôt qu’un bon vieux câble en acier inusable et incassable. Car avouer tout de même que mettre sur les fameuses Perles de Culture un vulgaire “fil “ qui va devoir être remplacé au bout de quelques mois il y a vraiment de quoi s’interroger.

Alors pourquoi donc est il de tradition de monter les perles avec un fil de soie et de faire un noeud entre chaque perle ?

Depuis que les dames portent des colliers de perles , le fil de soie a été la meilleure solution trouvée. En effet le fil de soie (fil naturel) était avec le lin parmi les seuls fils existants en ces hautes époques. On trouvait bien des fils à base de botanic mais leur aspect et leurs finesse ne leur auraient pas permis d'être utilisés sur les perles.

Le fil de soie va permettre d’effectuer un enfilage des perles avec une harmonie parfaite. Cela revient à dire que l’espace entre chaque perle pourra être mesuré de manière équivalente à chaque nœud réalisé. Car ce sera un nœud fait avec agilité par des mains entrainées qui vont savoir disposer entre chacune des perles un nouage régulier et parfait.

Ce nœud qui sépare les perles de culture va permettre d’installer “un tampon “ entre chacune des perles. Ainsi elles ne risqueront pas de s’entrechoquer les unes avec les autres, de s’user par frottement. La présence de ce nœud entre chaque perle doit aussi rassurer celle ou celui qui porte les bijoux, car si le fil venait à se rompre, la perte d’une perle est même improbable car une partie du nœud sera toujours là pour retenir la perle concernée.
Ce nœud à donc deux fonctions, celle d’éviter le frottement entre chaque perle et la perte d’une perle lors d’une éventuelle rupture du fil.

 



Les perles sont percées à l’aide d’un forêt à trois pans.  Aucun élément complémentaire n’est introduit comme gaine à l’intérieur de la perle. Le fil de soie sera donc en contact direct avec la Nacre (Nitrate de Carbone) et chacun sait que la nacre n’est pas une matière robuste à l’usure. Elle est tendre et friable, un peu comme du calcaire. Seul la surface polie la rend si homogène que l’ongle ne saurait rayer la surface d’une perle. Il en va autrement d’un outil en fer ou en acier.

Imaginez que votre collier soit monté avec autre chose qu’un fil de soie. Ce fil de soie qui sera de part sa consistance bien moins résistant que la nacre, un peu comme une écaille de porcelaine serait capable de couper un fil de soie ou de laine avec quelques frictions rapides.  Ainsi le fil de soie, présent dans le cœur des perles, va permettre de les maintenir en toute sécurité sans pour autant altérer les perles, car la résistance du fil de soie est inférieure à celle de la nacre qui constitue les perles. Etant moins résistant ce sera donc le fil qui s’usera et non la perle. Heureusement ! Car les perles peuvent être éternelles si elles sont bien préservées. Le fil de soie est une matière noble mais qui reste sans véritable grande valeur et pourra être changé aussi souvent que nécessaire.

L’avantage du fil de soie ne s’arrête pas ici.
Même si, avec ces arguments, il suffirait à son utilisation, le "fin du fin" vient aussi dans le concept même des perles. Lorsque l’on pense “ perles “on pense à la douceur, on pense à la féminité, à la nacre, et les publicitaires l’ont bien compris il y a bien longtemps et l’utilisent dès que leurs slogans les réclament. En effet l’utilisation du fil de soie va permettre aussi d’apporter ce concept de douceur, de confort , de perfection... Une fois le collier autour de votre cou vous n’allez plus le sentir, le bijou est léger, aérien... Seule la caresse discrète et l'effleurement sur votre cou saura le faire rappeler à votre souvenir, lorsque par un mouvement de tête ou encore le passage de votre main pour toucher avec tendresse ce collier de perles, vous entendrez le tintement discret de votre collier en perles de culture. La souplesse apportée par le fil de soie est tout simplement merveilleux, parfait, excellent. Cela ne pourrait être mieux.

Voilà pourquoi, aujourd’hui encore, le fil de soie naturelle est encore la meilleure solution pour l’enfilage des colliers de perles. Il est vrai qu’il conserve ce petit inconvénient qui vous poussera à passer la porte de votre bijoutier favori pour lui confier vos perles le temps d’une journée pour qu’il installe un fil neuf, garant de la souplesse, du confort et l’esthétisme de votre collier. Un coût de quelques euros, une fois par an (Suivant l'utilisation du collier de perles et aprés inspection des noeuds, le rythme du remontage d'un collier de perles va d'un an à plusieurs années pour les personnes les plus soigneuses) pour prendre soin de la merveille qu’est un collier de perles, ce remontage n’est pas un gros investissement.

Aussi, si vous êtes exigeants, exiger le fil de soie pour vos colliers de perles et laisser aux bijoux de peu de valeur l’utilisation des fils de plastique ou d’acier qui useront les perles.

Pour une perle portée en pendentif (Perle unique) elle peut être montée sur une chaine en or ou encre un  lien de cuir ou de néoprène qui n'usera pas la perle. Ces pendentifs en perles de culture n’ont pas pour vocation de faire circuler la perle le long de ces liens. L’or est un métal mou qui s’accorde avec la nacre. La dureté de l’or sera moindre que celle de la nacre. Vous n’aurez donc pas de risque d’usure. Le cuir ou le néoprène ne sont pas abrasifs et pour un pendentif leur utilisation n’est pas proscrite.

Jean Gautier

Netperles est votre spécialiste de vente en ligne de perles de culture sur Internet.

Vous y trouverez :

-Des Pendentifs perles de Tahiti
-Des Bagues perles de Tahiti
-Des Colliers perles de Tahiti
-Des Boucles d'oreilles perles de Tahiti
-Des Colliers perles de culture


Colliers en perles de culture

Par netperles.com
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés