Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Perles de culture - Perles fines - Bijoux - Achat de Bijoux - Expertise, conseils et actualités
  • Perles de culture - Perles fines - Bijoux - Achat de Bijoux - Expertise, conseils et actualités
  • : Ici Netperles vous fait part des informations concernant les bijoux, les perles fines et les perles de culture dans le monde, aussi bien de petites anecdotes, que des évènements concernant la mode ainsi que des conseils pour vos achats de perles. Vous pourrez poser vos questions sur les gemmes et les perles et nous y répondrons.
  • Contact

netperles.info

Recherche

Partagez avec vos amis

Bookmark and Share
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 11:45
Information sur la naissance des perles de culture

Les perles ont été estimées pour leur beauté et leur rareté pendant plus de quatre mille années.

Depuis laChine antique, l'Inde, l'Egypte, à la Rome impériale, au monde arabe, aux tribus, aux cultures américaines indigènes et de partout dans le monde et dans toute l'histoire enregistrée, les hommes ont apprécié ces pierres gemmes uniques plus encore que n'importe quel autre gemme.

La perle est le seul gemme qui se développe à l'intérieur d'un organisme vivant. Des perles sont formées dans des huîtres ou des mollusques quand une substance étrangère (le plus souvent un parasite - pas un grain de sable) envahit la coquille du mollusque, entrant dans le tissu mou du manteau, et sélectionnant vers le haut des cellules épithéliales. En réponse à l'irritation, les cellules épithéliales façonnent un sac (connu sous le nom d'un sac de perle) qui sécrète une substance cristalline appelée la nacre, la même substance qui compose l'intérieur de la coquille de l'huître, et qui s'accumule dans les couches autour de l'irritant, formant la perle.

Il y a approximativement 8.000 espèces différentes des mollusques (bivalves), desquels seulement environ 20 types sont capables de produire uniformément des perles. Les perles naturelles ou fines ont toujours été extrêmement rares et de grande valeur. Puisque les couches de nacre tendent à maintenir la forme irrégulière de l'irritant original, les perles naturelles ou fines qui sont rondes ou sphériques sont encore plus rares et sont donc très recherchées. La plupart des perles fines sont de forme irrégulière. Seulement un pourcentage très petit parmi les huîtres produira une perle.

Parmi les perles qui sont produites, seulement une poignée se développera à une taille, à une forme, et à une couleur souhaitable pour faire un bijou; et seulement une petite fraction de ces perles sera récoltée par des humains. On suppose généralement que seulement une huitre sur dix mille huîtres produira naturellement une perle de qualité gemme digne des plus beaux bijoux en perles fines. Évidemment si nous comptions seulement sur la nature, la propriété des perles serait encore réservée seulement aux personnes les plus riches au monde, et l'huitre produisant des perles serait sur le point de l'extinction due aux trop nombreuses récoltes.

Car les perles fines sont considérés comme des gemmes par une grande partie de la population du monde et cela depuis des milliers d'années, ce besoin a mené au développement des perles cultivées ou perles de culture.

Vers la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècles, cependant, plusieurs chercheurs japonais ont découvert une méthode pour produire des perles en reproduisant en élevage ce que faisait la nature. Essentiellement, la technique implique d'insérer une substance étrangère, ou noyau, dans le tissu de l'huître ou du mollusque, puis rendre lae mollusque à la mer permettant ainsi à la perle de se développer naturellement. Cette pratique était était déjà répandue pour les perles de Mabe.

Kokichi Mikimoto aurait perfectionné la technique pour stimuler artificiellement le développement des perles rondes dans des huîtres d'Akoya, recevant un brevet pour cette technique en 1916.

Bien que breveté en 1916 cette technique depuis a été améliorée et intensivement employée dans tout le monde et n'est plus seulement utilisée pour les perles d'Akoya, mais aussi pour les perles d'eau douce, les perles noires de Tahiti et les perles des mers du Sud. La découverte de Mikimoto a ouvert la porte à une industrie considérable pour les perles, dans laquelle des perles pourraient être cultivées comme une récolte agricole, plutôt que simplement pêchées. Ces perles cultivées sont maintenant produites en quantité suffisante pour les rendre disponibles pratiquement à n'importe qui. L'industrie cultivée des perles a maintenant surpassé de loin l'industrie des perles fines. Bien qu'un marché existe toujours pour des perles récoltées au hasard des pêches, il devient de plus en plus plus difficile de trouver ces perles, qui sont vendues aux enchères pour des centaines de milliers de dollars. Aujourd'hui, l'achat d'un collier de perle dans n'importe quel magasin dans le monde signifie acheter une rivière de perles cultivées.

Partager cet article

Repost 0
Published by netperles.com - dans Les bijoux de Netperles
commenter cet article

commentaires