Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Perles de culture - Perles fines - Bijoux - Achat de Bijoux - Expertise, conseils et actualités
  • Perles de culture - Perles fines - Bijoux - Achat de Bijoux - Expertise, conseils et actualités
  • : Ici Netperles vous fait part des informations concernant les bijoux, les perles fines et les perles de culture dans le monde, aussi bien de petites anecdotes, que des évènements concernant la mode ainsi que des conseils pour vos achats de perles. Vous pourrez poser vos questions sur les gemmes et les perles et nous y répondrons.
  • Contact

netperles.info

Recherche

Partagez avec vos amis

Bookmark and Share
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 18:22

Perles de culture


Une grande ironie dans l'histoire des perles de culture est que c'est la moins chère des perles de culture produites sur le marché qui rivalise avec la qualité des perles naturelles jadis trouvées. En effet, les perles de moules d'eau douce se trouvent au cœur de l'activité de vente de bijoux en perles aujourd'hui.

Les perles d'eau douce sont produites par les moules de la même manière que les perles d'eau salée sont produites dans les huîtres.


Un corps étranger, généralement un minuscule objet ou un parasite, entre dans une moule et ne peut pas être expulsé. Pour réduire l'irritation, le mollusque enrobe alors le ou les intrus avec la même sécrétion utilisée pour la construction de sa coquille de nacre. Pour la culture des moules d'eau douce, les travailleurs ouvrent à peine les coquilles, coupent de petites fentes dans le manteau dans les tissus des coquillages, et insérent de petits morceaux de tissus vivants du manteau à partir d'une autre moule dans ces fentes. Dans les moules d'eau douce, l'insertion seule est suffisante pour démarrer la production de nacre. La plupart des perles de culture d'eau douce sont composées entièrement de nacre, tout comme les perles naturelles d'eau douce et d'eau salée dites "perles fines".



Tout au long du siècle passé, les Japonais ont dominé l'industrie de la perle de culture.


Les Chinois ont été les premiers à cultiver les moules d'eau douce pour produire des perles.
La première culture de perles d'eau douce originaires du Japon fut testée peu de temps après leur succès initial dans la culture des perles d'eau salée, par les agriculteurs japonais expérimentés avec les moules d'eau douce dans le lac Biwa, un grand lac, près de Kyoto.
Le début du commerce des perles d'eau douce apparut dans les années 1930. Les perles Biwa toutes en nacre ont des coloris encore jamais vus dans les perles d'eau salée. Leur brillance et la profondeur de leurs reflets rivalisent avec les perles naturelles.



Même si la Seconde Guerre mondiale a interrompu la circulation des perles du lac Biwa, dans les années 1950, au Japon, les perles d'eau douce sont proposées à des tarifs moins couteux que les perles de culture d'eau salée, et avec les couleurs originales qu'offrent les perles d'eau douce. Le succés des perles Biwa et la publicité qui en avait été faite a été si efficace que, jusqu'à il ya quelques années, toutes les perles d'eau douce ont été systématiquement dénommé "Biwas», peu importe leur origine ou que ces références soient illégales à moins que les perles soient réèllement en provenance de Biwa.



En visitant le lac Biwa, en 1973, on aurait pu se rendre compte que la production des perles d'eau douce avait encore prospéré. Mais, bien que le lac ait fourni la plupart du monde dans les perles d'eau douce, il y avait déjà des signes que le développement allait atteindre ses limites. Sur un voyage en 1984, on pouvait oberver que la production des perles du lac Biwa avait de la peine à survivre, parce que le lavage des polluants dans des fermes, et les industries autour du lac avaient pollué toute les étendues d'eau.

Mais déjà les perles de culture d'eau douce de Chine rivalisent avec leurs homonymes au Japon, aussi bien en qualité que dans le choix des coloris.
Comme la production des perles Biwa a diminué,la Chine a rempli le vide avec succès.
La Chine a toutes les ressources que le Japon n'a pas: une énorme masse terrestre avec la disponibilité d'innombrables lacs, rivières et canaux d'irrigation, une limite et une force de travail flexible avec des travailleurs qui gagnent moins qu'un ouvrier japonais, et c'est un pays qui a désespérément besoin de devises fortes. En 1968, la Chine a surpris le monde avec des récoltes de perles de culture d'eau douce en quantité énorme et à des prix ridiculement bon marché.

Malheureusement pour la réputation de la Chine en tant que producteur et pour l'impression avec le public, les chinois offrent avec cette première vague chinoise de perles, dans les années 1970 et 1980, des perles de forme baroques pas très conventionnelles.
Immédiatement surnommée "Rice Krispies" comme les céréales américaines du même nom ou "Grain de riz", ces perles ne purent en aucune manière rivaliser avec les meilleures perles du lac Biwa.
La seconde vague déferlante de perles venant de Chine inonda le marché avec une qualité déjà meilleure.
Mais c'est entre 1984 et 1991 que la Chine a appris, vite et bien, la maîtrise des techniques et de meilleures formes avec des cultures plus longues et un choix dans les coloris plus élégants. La Chine a donc continué à expérimenter.

Vint alors la troisième vague déferlante de perles d'eau douce en provenance de Chine.
A partir des années 1990, la Chine a surpris le marché avec des produits d'une telle qualité que ces perles sont en train de révolutionner le monde de la perle.



Les formes, l'éclat, et les couleurs de la nouvelle production chinoise correspondent aux perles Biwa en qualité et parfois même les dépassent. De plus les coloris des perles tels que la couleur "pêche" ou "lavande" sont uniques. En tant que témoignage de réussite de la Chine, une fois sélectionnées, leurs perles d'eau douce sont assez rondes et assez belles pour être facilement confondues avec les perles d'eau salée Akoya. La Chine vend des perles blanches jusqu'à 7 mm à environ un dixième du prix des perles de culture d'eau salée du Japon.



La production de perles d'eau douce est aussi composée de perles de forme baroque, qui ont un certain charme mais sont vendues à très bas prix. Une sélection parmi les perles les plus rondes est nécessaire à la réalisation de superbes bijoux.

Deux qualités nous paraissent suffisamment belles pour mériter le qualificatif de gemmes, une perle d'eau douce presque bien ronde, à la surface propre et bien brillante, dite qualité AA+ suivant les normes du Gia, et une perle d'eau douce bien ronde, à la surface propre et bien brillante, dite qualité AAA suivant les normes du Gia.

Nous attirons aussi votre attention sur des marchands peu scrupuleux qui n'annoncent que des perles de qualité AAA (ou même AAA+ ou AAAA avec des mentions encore plus fantaisistes) pour faire croire à une qualité très haut de gamme.
Il sera difficile pour le consommateur peu averti de faire le distingo dans ce flot de vendeurs (Notamment sur les sites de ventes aux enchères) proposant des colliers de perles à 1 Euro !

L'achat de bijoux en perles de culture est un achat pour toute une vie, il convient de prendre son temps, de ne pas hésiter à téléphoner au vendeur qui a attiré votre attention pour avoir des conseils. Tournez vous vers un spécialiste des perles de culture, tout comme vous le feriez pour l'achat d'un diamant, un professionnel basé de préférence en France, qui vous garantira la qualité des perles, et qui s'engagera avec un certificat d'authenticité, une facture, un produit dédouané dans les règles de la loi française, un conseil à l'entretien des perles, et un professionnel vers lequel vous pourrez vous tourner pour le renfilage des perles, ou toutes les questions que vous vous poserez même longtemps aprés votre achat.

Netperles vous propose un grand choix de bijoux en perles de culture, perles d'eau douce, perles d'eau salée Akoya, Perles noires de Tahiti, Perles blanches ou dorées d'Australie, avec nos modèles au catalogue ou à vos mesures, construits pour vous dans nos ateliers.


Jeremy, notre globe trotter dans les fermes de perles d'eau douce :



Netperles
50 avenue du Montjoli
BP 10044
06113 Le Cannet Cedex
Tel:04 92 18 90 50
Mail: contact@netperles.com
Site Web grand public: http://www.netperles.com
Site Web Revendeurs: http://www.interpearls.com


Vitrine Showroom de Netperles : Hôtel Carlton - Boulevard de la Croisette, 58 - Cannes 06400 - Alpes-Maritimes - France

Repost 0
Published by netperles.com - dans Perles d'eau douce
commenter cet article